En termes de mouvement cinématique, le guidage de roue avant Duolever comprend une liaison à quatre barres dans laquelle deux bras de suspension longitudinaux forgés en acier sont fixés au cadre à l'aide de roulements à rouleaux. Ce mécanisme guide la bride de roue, qui est extrêmement résistante à la torsion, fabriquée en aluminium coulé en coquille et qui ressemble visuellement à une fourche traditionnelle. Une jambe de suspension centrale, liée aux deux bras de suspension longitudinaux inférieurs et soutenue contre le cadre, effectue la suspension et l'amortissement.
Une articulation à ciseaux trapézoïdale, qui est montée sur la tête de direction et la bride de roue, est couplée aux bracelets du guidon. Cela permet la transmission du mouvement de direction. Contrairement aux fourches télescopiques, la construction Duolever fonctionne par conséquent entièrement sans éléments coulissants et tubes fixes de fourche. En même temps, elle sépare les deux fonctions de direction et d'amortissement l'une de l'autre de façon encore plus marquée que le système éprouvé Telelever. Cet effet de séparation des fonctions de direction et de suspension entraîne un confort et une adhérence sur route optimaux pour les pilotes, en leur permettant de ressentir des sensations entièrement nouvelles à cet égard.
L'avantage de ce guidage de roue avant, qui est actuellement le modèle le plus innovant sur le marché des équipements motos, est sa résistance évidente à la torsion. Alors que les fourreaux de fourche et les tubes plongeurs d'une fourche télescopique traditionnelle pivotent tous les deux de façon latérale et longitudinale durant la compression/détente des ressorts et de la direction, le guidage de roue avant Duolever de BMW Motorrad ne présente pas ces effets indésirables. Ses deux bras de suspension longitudinaux absorbent les forces qui se développent durant la compression et la détente, et maintiennent le fourreau de fourche stable. Tout mouvement de torsion est par conséquent empêché et le guidage de roue avant est très précis. Les commandes de direction du pilote sont ainsi transmises immédiatement et le retour de la roue avant est parfaitement clair, quelles que soient les conditions de route.
L'arrangement ciblé du roulement de direction longitudinal atteint également une compensation cinématique de plongée au freinage comme avec le Telelever précédemment. Alors qu'une fourche télescopique traditionnelle est fortement compressée en cas de manœuvres de freinage soudaines et peut même devenir rigide, avec le système Duolever, une course de ressort résiduelle suffisante est conservée même dans ces situations afin que le pilote puisse freiner très tard tout en maintenant une direction stable dans les virages.
Il est également possible de mettre en œuvre la direction d'évasion de la roue avant lorsque tu roules sur des surfaces inégales sur le Duolever afin que son comportement soit similaire à celui d'une fourche télescopique. En combinaison avec les masses non suspendues inférieures et les faibles forces de séparation du système, cela entraîne des caractéristiques de réponse extrêmement sensibles et confortables.
Le guidage de roue avant Duolever de BMW Motorrad combine des fonctions qui étaient jusqu'à présent incompatibles, à savoir la stabilité directionnelle à grande vitesse, une prise en main agile, une sensation de direction précise et une efficacité de freinage directionnel stable pour toutes les plages de vitesse.
+ Lire la suite

Encore plus de technologie en détail