Balade, shopping et rock.

Musique, motos et New Heritage au festival Pure&Crafted 2017.

Près de 10 000 visiteurs enthousiastes ont fêté la musique, la culture de la moto et le mode de vie New Heritage dans une ambiance extrêmement bon enfant au festival Pure&Crafted de Berlin. L'ancienne centrale électrique de Rummelsburg située au bord de la Spree a offert un décor idéal pour l'occasion.

Les derniers rayons de soleil de l'été transperçaient les hautes fenêtres du bâtiment en briques de l'ancienne centrale électrique de Rummelsburg. Pendant deux jours entiers, ce lieu historique au bord de la Spree a été le centre du monde de la customisation et de l'héritage, donnant au festival un cachet très particulier et unique. Dans le magasin général, chacun pouvait trouver une tenue adaptée et des accessoires artisanaux pour se créer un look vintage unique, tandis qu'en face, dans le coin Roues, un énorme assortiment de motos custom extravagantes brillaient sous le soleil tombant. À l'extérieur, les gens dansaient avec entrain aux sons d'Interpol, de Car Seat Headrest ou de The Kytes.  

+ Lire la suite

Passion moto

Pour de nombreux visiteurs, le trajet jusqu'au festival Pure&Crafted constituait déjà un moment fort en lui-même. Ces derniers ont suivi les circuits proposés par BMW Motorrad en partant de Spreewald au sud ou de la Vallée de l'Elbe dans le nord de l'Allemagne pour rejoindre Berlin. Dans le coin Roues du festival Pure&Crafted, ils ont ensuite pu croiser des grands noms du monde de la customisation, mais aussi de jeunes créateurs ayant des approches inspirantes. Sept équipes ont démontré toute leur créativité lors d'un concours de customisation lancé par BMW Motorrad Allemagne. Avant le festival, chaque participant a reçu une R nineT Pure qu'il devait modifier en dépensant moins de 4000 € en matériels. Lors de la cérémonie de remise des trophées, les préparateurs de Rabbit Ground, basés à Rüsselsheim, se sont adjugés la première place grâce à leur version d'un boxer puriste.  

+ Lire la suite

Entrée en scène silencieuse de la E-LisaBad.

Une première très spéciale a fait sensation au festival. Peu avant le concert de Car Seat Headrest samedi soir, le préparateur Rolf Reick est entré sans faire de bruit sur la scène principale avec sa moto. Au moment où il s'apprêta à faire un burn, le public fit silence radio. Le crissement des pneus en train de patiner saisit alors la foule, mais aucune trace de bruit du moteur. Rolf a été le premier sur la scène de la customisation à essayer de modifier le BMW E-Scooter C evolution. Le résultat porte le nom de « E-LisaBad », un dragster futuriste pour la piste d'accélération. Le scooter modifié, qui est en même temps la vedette du festival Pure&Crafted 2017, démontre sa puissance électrique à l'occasion du Glemseck 101.  

+ Lire la suite

Dimanche, familles, amis et motards ont afflué sur le terrain du festival pour faire un tour du Pure&Crafted le temps d'une journée. Dans une ambiance détendue, ils ont profité du soleil, participé à des sorties dans l'arrière-pays berlinois ou loué une moto auprès du camion BMW Motorrad pour faire un essai. La prochaine génération de motards en a eu pour son argent dans le coin des enfants. Ceux qui réussirent un parcours à vélo reçurent un permis de conduire enfant joliment conçu – la première étape pour devenir motard. Les garçons du motodrome d'origine sont déjà tout en haut de l'échelle des aptitudes de conduite. Ils roulent désormais non pas à trois, mais à quatre BMW R 25 en même temps dans le puits de la mort et ont épaté le public du festival Pure&Crafted du matin au soir.  

+ Lire la suite

Par amour de la musique

Interpol, Car Seat Headrest, The Kytes : la programmation du festival Pure&Crafted promettait une palette de genres allant de la musique sobre à base de guitare jusqu'à des chansons acoustiques maison en passant par des morceaux électriques psychédéliques. Quand samedi après-midi les dames de Gurr ont ouvert la scène principale avec leur style absolument unique, le ciel de Berlin s'est découvert et le soleil est resté le reste du week-end. On pouvait entendre de la musique partout dans l'enceinte du festival, ce qui n'a pas empêché les débats animés autour des motos custom dans le coin Roues.  

+ Lire la suite

New Heritage sous son meilleur jour

Le magasin général se trouvait dans la salle des machines baignée de lumière de la centrale électrique, construite en 1906. Une grue historique pend au plafond. Comme presque tout ici, elle est quasiment dans son état d'origine et témoigne de l'architecture industrielle allemande du début des années 1900. Bien entretenue, la salle a été un paradis pour les amateurs d'héritage et de vintage. Elle proposait tout ce qu'on peut imaginer : casques jet stylés, ceintures en cuir haut de gamme, souliers confectionnés à la main... Une chapelière de Berlin a épaté les clients avec son vieil artisanat. Pur et artisanal : l'individualité à son meilleur niveau.  

+ Lire la suite

Ceux qui souhaitaient décompresser après leur shopping se sont rendus chez le barbier pour se faire tailler la barbe ou se sont requinqués en savourant le meilleur de la cuisine de rue proposée par l'un des camions de restauration ou stands gastronomiques. Après quoi ils sont entrés dans la green box pour prendre quelques photos. Une photo avec la R nineT Scrambler comprenant un jeu de pièces usinées Spezial était le parfait souvenir. Plus d'un visiteur sur dix au festival Pure&Crafted en a ramené une à la maison. Alors que la soirée de samedi s'est achevée par un feu d'artifice grandiose au-dessus de la Spree, la soirée de dimanche s'est déroulée sur l'air entraînant de The Kytes. Pour beaucoup, la dernière performance sur scène restera comme l'un des moments forts du week-end. Les questions ont abondé pour savoir s'il y aurait une nouvelle édition l'année prochaine. La réponse est oui. Plus d'informations bientôt.  

+ Lire la suite

R nineT Scrambler

Héritage

En savoir plus
D'autres histoires susceptibles de t'intéresser.