Les fondations.

Max Friz crée la R32.

Lors du Salon automobile de Berlin, en septembre 1923, le feu vert a été donné à la construction de motos BMW : la R 32, conçue par Max Friz, fut la première moto BMW. Le moteur Boxer, que nous connaissons toujours aujourd'hui, sera la principale caractéristique du constructeur.

Le père du moteur Boxer flat-twin.

Le père du moteur Boxer flat-twin.

L’aventure BMW Motorrad a commencé le 2 janvier 1917. Ce jour-là, Max Friz, un ingénieur de 33 ans, est embauché chez BMW. Peu de temps avant, le jeune homme, originaire de la Souabe, avait démissionné de son poste chez Paul Daimler à Stuttgart. Une véritable aubaine pour BMW, car suite à l'interdiction de la fabrication d’avions et de moteurs d’avion en vertu du Traité de Versailles le 28 juin 1919, l'existence de BMW semblait remise en cause. Max Friz, qui devient rapidement concepteur en chef chez BMW, dirige toute son attention sur la motocyclette. En décembre 1922, à peine quatre semaines après l'émission de la commande, Max Friz avait déjà couché la première moto BMW sur sa planche à dessin à l'échelle réelle. Au cœur de cette moto : le nouveau concept d'entraînement du moteur Boxer flat-twin BMW. 

+ Lire la suite

Le R 37 nous ouvre les portes de la compétition.

Le R 37 nous ouvre les portes de la compétition.

Le concept Boxer BMW est maintenant produit avec une qualité irréprochable et une technologie puissante et robuste que BMW a adaptée aux motos en s'inspirant de la construction d’avions. Le Boxer de BMW devient rapidement un modèle de base optimal pour le monde des courses professionnelles, qui se montre toujours très exigeant en termes de matériaux et de technologies. Bien entendu, la puissance standard de la R 32, plafonnant à 8 ch, est quelque peu améliorée. Rudolf Schleicher, lui-même pilote de moto et employé chez BMW depuis 1923 en tant qu’ingénieur, prend les rênes du projet. Il conçoit un cylindre en acier doté d’une nouvelle culasse en alliage léger, avec des soupapes suspendues. La R 37 de 1925 multiplie par deux la puissance de sa prédécesseure, avec 500 cm3 et 16 ch. Elle servira de base aux machines de course BMW. Elle va asseoir la réputation de la marque BMW non seulement dans le monde des courses tout-terrain et sur les circuits, mais dans le monde de la moto en général. Résultat : entre 1924 et 1929, BMW remporte tous les championnats allemands dans la catégorie 500 cm3.

+ Lire la suite

La moto la plus rapide du monde.

En ce qui concerne son design fondamental, c’est encore le modèle conçu par Rudolf Schleicher qui s’apprête à battre le record de vitesse absolue en 1929. Après quelques modifications techniques, notamment la suralimentation du moteur au moyen d'un compresseur, la moto entre enfin dans l’histoire le 19 septembre 1929 : Ernst Henne s’élance sur la Ingolstädter Landstrasse, au nord de Munich, et atteint une vitesse de 216 km/h, battant ainsi le précédent record du monde de 10 km. Dans les années qui suivent, Ernst Henne ainsi que d'autres pilotes italiens et anglais ne cessent de battre de nouveaux records.

+ Lire la suite

Les motos des années 1920

1923 : R 32.

1923 : R 32.

La première moto BMW produite est équipée du moteur Boxer quatre temps à deux cylindres, auparavant fourni à d’autres constructeurs. Il a été modifié pour adopter une configuration transversale et monté avec une transmission à trois vitesses à blocage direct. Au lieu d’un entraînement à chaîne, susceptible à l’usure, la force d’entraînement est désormais transférée au carter de roue conique rempli de graisse sur la roue arrière au moyen d'une transmission à cardan. Les cylindres à nervures longitudinales sont moulés d'une seule pièce avec les culasses et ils sont dotés de soupapes verticales.

+ Lire la suite

1925 : R 37.

1925 : R 37.

Un nouveau moteur sport équipe désormais le châssis non modifié de la R 32, avec un culbuteur de roue avant à ressort plat, un frein à tambour à l’avant et un bloc de frein cunéiforme à l’arrière. La R 37 est prête à s'élancer. Elle comporte des soupapes suspendues intégrées aux culasses en aluminium encapsulées. Ces dernières sont une première mondiale dans le secteur de la production de motos de série.

+ Lire la suite

1925 : R 39.

1925 : R 39.

La première moto mono-cylindre de BMW : La R 39. Conçue comme un modèle de sport, elle atteint une puissance de 6,5 ch à partir d'une cylindrée de 250 cm3 avec le châssis raccourci de la R 32. Le moteur et le cylindre sont moulés d'un seul bloc, et la R 39 est la première moto équipée d'un frein à étrier externe sur la bride de cardan à la place de l’ancien frein à patin.

+ Lire la suite

1928 : R 63.

1928 : R 63.

Pour le modèle de 750 cm3, l’alésage du cylindre du moteur R 57 a été agrandi de 83 mm. Il est installé en configuration longitudinale avec des cylindres transversaux pour améliorer le refroidissement. Cette moto est restée le modèle BMW le plus sportif jusqu'à la fin des années 1920, avec une puissance de 24 ch et une vitesse de pointe supérieure à 120 km/h.

+ Lire la suite

1929 : R 11.

1929 : R 11.

Sur la R 11, les profils en acier embouti pour le cadre et les tubes de fourche ont remplacé les précédents tubes raccordés et soudés. Son cadre est spécialement conçu pour être utilisé avec un side-car et sa stabilité fait forte impression. Les motos deviennent plus robustes et le monde entier commence à parler élogieusement de « l’école allemande » en matière de conception de motos. BMW a rapidement modernisé ses modèles. Au total, la marque a produit cinq séries de R 11.

+ Lire la suite

1929 : R 16.

1929 : R 16.

Au début des années 1930, le nouveau châssis abrite aussi un moteur sport équipé de deux carburateurs, pour atteindre une puissance de 33 ch.

+ Lire la suite

Plus de décennies

  • 1930
    Des records, des courses... et encore des records.

    Dans les années 1930, les ingénieurs se sont efforcés d’améliorer les performances, mais seulement. Par exemple, ils ont aussi introduit la fourche télescopique à amortissement hydraulique et le moteur Boxer OHV, à la conception complexe. Ces avancées ont engendré des conséquences et des succès inédits.

  • 1940
    Toujours à l'avant-garde.

    La guerre a un impact désastreux pour BMW. Mais en 1948, la marque parvient à reprendre la production de motos. Le premier modèle à sortir des chaînes de production est la R 24, une moto monocylindre limitée à 250 cm3.

  • 1950
    Retour au sommet.

    Les années 1950 sont jalonnées de succès sportifs. BMW atteint des vitesses de pointe remarquables avec une Moto de série. De plus, les pilotes des écuries de la marque remportent les championnats du monde. 

  • 1960
    Une période d’expansion.

    À Berlin-Spandau, où l’on construisait des moteurs d’avion jusqu’en 1945 et où des machines-outils ont été installées par la suite, les motos BMW trouvent leur nouvelle maison et insufflent un peu d’air berlinois dans leurs pneus. L'industrie de la moto connaît un nouvel essor et BMW produit une toute nouvelle série avec les modèles /5.

  • 1970
    Protection contre le vent et les intempéries.

    C’est le début d’une nouvelle ère : les motos sont désormais équipées d'un cockpit et complètement carénées afin d'améliorer le confort du pilote. Ce sont des motos sportives. La R 90 S, en particulier, remporte un franc succès grâce à son design et notamment grâce à sa peinture bi-ton très élaborée.

  • 1980
    Nouvelles technologies, nouveau segment.

    Le constructeur surprend grâce à des innovations de pointe et au nouveau segment « enduro de voyage ». Après le mono-bras oscillant révolutionnaire de 1980, le système BMW Paralever est introduit en 1987 sur la R 100 GS.

  • 1990
    Avant-garde et innovation.

    Le nouveau Boxer quatre soupapes avec gestion du moteur électronique ainsi que la première moto monocylindre produite depuis 1966 arrivent sur le marché dans les années 1990. De plus, au printemps 1991, BMW Motorrad devient le premier constructeur de motos du monde à proposer un convertisseur catalytique trois voies régulé conçu pour les motos.

  • 2000
    Des motos plus sportives et plus dynamiques que jamais.

    Plusieurs nouveaux modèles et diverses innovations techniques renforcent la croissance de BMW Motorrad : la nouvelle Série K est désormais équipée d’un moteur à montage transversal et la nouvelle Série F connaît un franc succès dans le segment de gamme intermédiaire. À la fin des années 2000, BMW Motorrad lance l’une des nouveautés majeures du marché : la S 1000 RR, qui marque l'entrée de la marque dans le monde des superbikes.

Les modèles actuels

spinner