Des motos plus sportives et plus dynamiques que jamais.

Une croissance continue grâce à une nouvelle politique de gamme cohérente.

Plusieurs nouveaux modèles et diverses innovations techniques renforcent la croissance de BMW Motorrad : la nouvelle Série K est désormais équipée d’un moteur à montage transversal et la nouvelle Série F connaît un franc succès dans le segment de gamme intermédiaire. À la fin des années 2000, BMW Motorrad lance l’une des nouveautés majeures du marché : la S 1000 RR, qui marque l'entrée de la marque dans le monde des superbikes.

Nouveau moteur 4 cylindres, transversal et innovant.

En 1983, BMW a créé la série K, comprenant ses premiers modèles 4 cylindres. Cette série était basée sur le « système d’entraînement compact », avec un moteur installé longitudinalement et horizontalement. Un peu plus d’une vingtaine d’années plus tard, au salon Intermot 2004, BMW présente la K 1200 S dotée du premier moteur 4 cylindres à installation transversale. Ce moteur de 167 ch (123 kW) fait entrer BMW Motorrad dans une toute nouvelle dimension en termes de puissance. Le faible poids du moteur (81,3 kg embrayage et boite de vitesses inclus) incliné vers l’avant à 55 degrés est à lui seul impressionnant. La géométrie de la culasse et le système de contrôle des soupapes avec galets suiveurs sont inspirés du monde de la Formule 1.

Le châssis est réglable électroniquement, pour la première fois sur une moto produite en série, et la technologie « Duolever » révolutionnaire est utilisée pour la première fois pour le contrôle de la roue avant.

Après le lancement sur le marché réussi de la K 1200 S, la K 1200 R a suivi en 2005. Il s’agit à l'époque de la moto nue la plus puissante du monde. Elle sert également de modèle de base pour la BMW PowerCup. La K 1200 GT, la moto BMW « Gran Turismo », apparaît aussi en 2006. Elle est dotée de nouvelles technologies qui viennent améliorer les performances de la série BMW la plus puissante jamais conçue à l'époque.

+ Lire la suite

Les nouvelles motos monocylindre.

Les nouvelles motos monocylindre.

En 2000, avec les modèles F 650 GS et F 650 Dakar, BMW transfert avec succès le concept enduro sur les modèles monocylindre. Les victoires de Richard Sainct lors des éditions 1999 et 2000 du Dakar ont suscité l’intérêt des médias. Avec la F 650 CS, BMW crée une moto urbaine, la première BMW dont la roue arrière est entraînée par courroie dentée. Au salon Intermot 2006, BMW dévoile la série G, qui réinterprète la moto monocylindre : les modèles XMoto, XChallenge et XCountry combinent design radical, dynamisme et agilité. Ils sont principalement destinés à une clientèle plus jeune.

+ Lire la suite

La S 1000 RR touche les clients en plein cœur.

2009 commence avec le lancement d'une toute nouvelle superbike de sport : la S 1000 RR. Elle marque le début d'une nouvelle ère. BMW participe aux championnats du monde dans la catégorie Superbike en coopération avec son partenaire Alpha Racing. Dès sa première saison, le team conquiert le cœur des fans en se positionnant à de nombreuses reprises dans le top 10.

Puissance sur circuit, châssis en aluminium, freins à montage radial, design plongeant hyper agressif, couleurs flashy et combinaison ultime de systèmes électroniques d'assistance au pilotage... Cette superbike repousse toutes les limites. La « RR » est une bête de course par excellence.

Cependant, même en tant que modèle produit en série, la S 1000 RR reste fidèle à ses racines sportives. L'expérience acquise sur les circuits a été intégrée au développement continu de la RR de série grâce à un partage des connaissances approfondi dans les deux sens. 

+ Lire la suite

Les motos des années 2000

2000 : F 650 GS.

2000 : F 650 GS.

Modèle successeur de la F 650, cette moto ressemble à sa grande sœur, la R 1150 GS. Elle est la première moto monocylindre équipée d’une électronique moteur numérique et d'un convertisseur catalytique régulé. Un système ABS spécialement conçu pour cette monocylindre est également proposé en option.

+ Lire la suite

2001 : F 650 CS.

2001 : F 650 CS.

La F 650 CS est dotée d’un culbuteur mono-bras, d'un entraînement par courroie et d'un nouveau concept de rangement. Cette moto urbaine par excellence est également équipée d’un levier d'embrayage réglable facile à prendre en main (identique à celui de la F 650 GS), d'un commutateur des clignotants modifié et d’une prise de recharge embarquée de série.

+ Lire la suite

2002 : K 1200 GT.

2002 : K 1200 GT.

Développée pour compléter la série K entre la K 1200 LT et la K 1200 RS, la K 1200 GT est une moto conçue pour allier agilité et puissance dynamiques maximales avec de bonnes performances sur route. Les lettres GT, pour « Gran Turismo », sont synonymes de sportivité mais aussi de confort de conduite maximal pour le pilote et le passager.

+ Lire la suite

2003 : R 1200 GS.

Source: BMW Group Archive; Photographer: BMW Press picture

2003 : R 1200 GS.

Avec l’introduction de la nouvelle R 1200 GS en octobre 2003, BMW Motorrad fait entrer la « success story » GS, qui dure depuis 30 ans, dans une nouvelle ère. Avec un moteur nettement plus dynamique (15 ch supplémentaires) mais une réduction de poids de 30 kg, cette moto devient la nouvelle référence dans la gamme Adventure, populaire et polyvalente. C'est la première moto équipée de la nouvelle génération de moteurs Boxer. La nouvelle R 1200 GS Adventure vient agrandir la famille en 2005. Cette moto de légende est un best-seller mondial. Cette incroyable « success story » se poursuit avec le lancement de la nouvelle génération de R 1200 GS à refroidissement air-liquide en 2013.

+ Lire la suite

2004 : K 1200 S.

Source: BMW Group Archive.

2004 : K 1200 S.

La K 1200 S séduit par ses caractéristiques sportives avec ses performances mobiles et contrôlables à tout moment.

+ Lire la suite

Spéciale anniversaire

2006 : Modèles G 650 X.

Source: BMW Group Archive.

2006 : Modèles G 650 X.

La gamme monocylindre de BMW s’agrandit en 2006 avec les nouveaux modèles G 650 X. Ces modèles sont équipés du fameux moteur monocylindre robuste de 650 cm3, avec l’allumage placé dans un cadre en acier. Mais ils varient en ce qui concerne le design, le châssis et les roues. La G 650 XMoto est la plus dynamique. Elle offre une agilité et une maniabilité dignes d'une Super-Moto, pour le plus grand plaisir des pilotes amateurs de sensations fortes. Les modèles G 650 X Country et XChallenge sont quant à eux plus adaptés au tout-terrain et aux petits trajets urbains.

+ Lire la suite

2006 : F 800 ST.

2006 : F 800 ST.

Très similaire à la FS 800 S en termes de design, la F 800 ST est dotée d’un carénage complet, d’un guidon surélevé pour les trajets longue distance, d’un pare-brise plus haut et d’un porte-bagages.

+ Lire la suite

2006 : F 800 S.

2006 : F 800 S.

BMW Motorrad lance la F 800 S, la première moto de la série F 800. Il s'agit d'une moto de sport à semi-habillage dotée d'un cadre de type pont léger, d’un culbuteur mono-bras et d’un entraînement par courroie.

+ Lire la suite

2008 : S 1000 RR.

2008 : S 1000 RR.

La Superbike du millénaire : la S 1000 RR. Châssis en aluminium, freins à montage radial, design plongeant et combinaison parfaite de systèmes électroniques d'assistance au pilotage... Cette moto est née pour la course.

+ Lire la suite

2008 : F 800 GS.

2008 : F 800 GS.

La F 800 GS est la version Touring Enduro de la F 800 S. Elle combine d’excellentes capacités tout-terrain et une maniabilité à toute épreuve en milieu urbain.

+ Lire la suite

2009 : F 800 R.

2009 : F 800 R.

Le Roadster bicylindre idéal. Une moto nue alliant plaisir de pilotage pur et facilité d'utilisation au quotidien.

+ Lire la suite

Plus de décennies

  • 1920
    Les fondations.

    Lors du Salon automobile de Berlin, en septembre 1923, le feu vert a été donné à la construction de motos BMW : la R 32, conçue par Max Friz, fut la première moto BMW. Le moteur Boxer, que nous connaissons toujours aujourd'hui, sera la principale caractéristique du constructeur.

     

  • 1930
    Des records, des courses... et encore des records.

    Dans les années 1930, les ingénieurs se sont efforcés d’améliorer les performances, mais seulement. Par exemple, ils ont aussi introduit la fourche télescopique à amortissement hydraulique et le moteur Boxer OHV, à la conception complexe. Ces avancées ont engendré des conséquences et des succès inédits.

  • 1940
    Toujours à l'avant-garde.

    La guerre a un impact désastreux pour BMW. Mais en 1948, la marque parvient à reprendre la production de motos. Le premier modèle à sortir des chaînes de production est la R 24, une moto monocylindre limitée à 250 cm3.

  • 1950
    Retour au sommet.

    Les années 1950 sont jalonnées de succès sportifs. BMW atteint des vitesses de pointe remarquables avec une Moto de série. De plus, les pilotes des écuries de la marque remportent les championnats du monde. 

  • 1960
    Une période d’expansion.

    À Berlin-Spandau, où l’on construisait des moteurs d’avion jusqu’en 1945 et où des machines-outils ont été installées par la suite, les motos BMW trouvent leur nouvelle maison et insufflent un peu d’air berlinois dans leurs pneus. L'industrie de la moto connaît un nouvel essor et BMW produit une toute nouvelle série avec les modèles /5.

  • 1970
    Protection contre le vent et les intempéries.

    C’est le début d’une nouvelle ère : les motos sont désormais équipées d'un cockpit et complètement carénées afin d'améliorer le confort du pilote. Ce sont des motos sportives. La R 90 S, en particulier, remporte un franc succès grâce à son design et notamment grâce à sa peinture bi-ton très élaborée.

  • 1980
    Nouvelles technologies, nouveau segment.

    Le constructeur surprend grâce à des innovations de pointe et au nouveau segment « enduro de voyage ». Après le mono-bras oscillant révolutionnaire de 1980, le système BMW Paralever est introduit en 1987 sur la R 100 GS.

  • 1990
    Avant-garde et innovation.

    Le nouveau Boxer quatre soupapes avec gestion du moteur électronique ainsi que la première moto monocylindre produite depuis 1966 arrivent sur le marché dans les années 1990. De plus, au printemps 1991, BMW Motorrad devient le premier constructeur de motos du monde à proposer un convertisseur catalytique trois voies régulé conçu pour les motos.

Les modèles actuels

spinner