« J'ai commencé à discuter avec Bruce. »

Entretien avec Dylan Wickrama à propos de son voyage sur une moto-radeau.

Les aventuriers ne connaissent aucun obstacle. Mais ils connaissent un endroit en particulier : la fameuse région du Darién, qui cause tant de problèmes aux voyageurs qui parcourent la Panamericana, entre le Panama et la Colombie. Alors que prendre l'avion aurait été le moyen idéal de poursuivre sa route, Dylan Wickrama a transformé sa R 1150 GS « Bruce » en radeau et l'a utilisée pour traverser le Pacifique. Dans un entretien, il nous raconte son voyage miraculeux et révèle les secrets de sa survie.

Dylan, dans ton livre tu parles presque exclusivement de ton voyage en radeau dans la région du Darién, et tu ne parles que très peu de ton tour du monde qui a duré trois ans. Pourquoi ?
Il y a beaucoup de livres qui parlent de voyages en moto. Mais mon expérience avec le radeau-moto était quelque chose de spécial. Je voulais m'adresser à une large audience avec mon livre, et pas seulement à la communauté des motards. Cette histoire, c'est bien plus qu'un récit de voyage en moto. Mais je prévois d'écrire un livre à propos du reste de mon voyage prochainement.
Tu as fabriqué un radeau avec dix barils d'essence et avec ta moto « Bruce », sans trop réfléchir aux dangers que ça impliquait. Ça parait insensé.
La vie est faite pour être vécue. Si tu es heureux de travailler toujours au même endroit, en passant quelques semaines de vacances par an sur la même plage chaque année, et en vivant comme si il n'y avait plus rien à découvrir dans le monde, alors c'est précisément comme ça que tu dois faire ta vie. Mais si tu as des rêves, alors il faut que tu t'y accroches. Et c'est en faisant des choses qui paraissent impossibles qu'on peut découvrir ce monde fabuleux. C'est comme cela que l'on reste toujours émerveillé. C'est une sensation qui nous donne l'impression de vivre dans un conte de fées. Pour moi, c'est ça la vie.
Ton livre à propos de ton voyage en radeau sur le Pacifique ressemble aussi à un conte de fées – mais ton aventure est bien réelle. Dans quelle mesure est-ce que cette aventure t'a changé ?
J'ai vécu de nombreuses expériences incroyables et inoubliables. J'ai été secouru par des dauphins. Des tribus locales sont venus à ma rescousse dans la jungle du Darién. Les tempêtes, le tonnerre... Ce ne sont pas des histoires que l'on entend tous les jours. Avant mon voyage, je n'étais pas croyant, je me moquais de Dieu. Aujourd'hui, je suis convaincu que Dieu existe.
+ Lire la suite

Avec ta R 1150 GS « Bruce », tu as traversé beaucoup de choses. Bruce a beau être une machine – est-ce qu'un voyage autour du monde comme ça vous a rapprochés ?

C'est une relation très particulière. Bruce est un tas d'acier et de plastique, mais cette moto a été mon partenaire pendant ce voyage. J'ai passé de nombreuses nuits loin des autres gens. Je ne sais plus trop comment ça a commencé, mais à un moment j'ai commencé à discuter avec Bruce. J'ai commencé à si bien le connaitre, qu'on a même pris la mer ensemble. Il occupera toujours une place spéciale dans ma vie.

Est-ce que tu penses que ton voyage aurait finit plus tôt sans tes compétences en bricolage, ton ingéniosité et ton attitude ?

Non. Il n'y a pas besoin d'être bon bricoleur pour voyager autour du monde. Même si c'est utile de pouvoir se débrouiller soi-même pour ne pas rester coincé au même endroit pendant trop longtemps. Mais c'est devenu tellement facile de voyager. Il y a toujours quelqu'un vers qui se tourner pour obtenir de l'aide. Mais ce qui importe, c'est de garder une attitude positive. Surtout lorsque l'on teste ses propres limites ; c'est indispensable. L'optimisme agit comme un aimant et attire les bonnes choses dans ta vie.

+ Lire la suite

Est-ce que tu as pu percevoir et t'émerveiller du monde autour de toi ?

Oui, bien sûr. Je vis toujours pour l'instant présent. À ce moment précis, je suis en train de me faire piquer par un moustique. N'est-ce pas merveilleux qu'une si petite créature puisse attirer mon attention en me faisant ressentir une douleur ? Je trouve ça magique. D'autres personnes, pas du tout. Une morsure – et le sujet est clos et oublié.

Quels sont les ingrédients les plus importants pour vivre heureux ?

Se satisfaire de ce que l'on a. Et être heureux de ce qu'on a, plutôt que malheureux à cause de tout ce qu'on n'a pas. Tout le reste, ça vient en plus, c'est un bonus.

+ Lire la suite
«
L'optimisme agit comme un aimant et attire les bonnes choses dans ta vie.
»

Dylan Wickrama

Comment définis-tu ta maison ?
La réponse à cette question, je la cherchais lorsque je parcourais le monde. Je suis parti et je suis revenu à mon point de départ après trois ans, pour réaliser que je n'avais jamais quitté ma maison. Ma maison est à l'intérieur de moi.
Pourquoi les gens ne partent-ils pas à l'aventure ?
Le virus de l'aventure a existé tout au long de l'histoire de l'humanité. Nous avons toujours voyagé autour du monde, découvert de nouveaux endroits, vécu de nouvelles expériences et appris des tas de choses. Et puis, en cours de route, nous sommes devenus des collectionneurs. Nous avons accumulé tellement de biens que nous avons tout simplement arrêté de nous déplacer. On a commencé à se dire : « Tout ça m'appartient et je vais rester ici. »
+ Lire la suite
Pourquoi est-ce que tu n'as pas de plan défini lorsque tu voyages ?
C'est possible d'avoir un plan, mais ça devrait juste être une idée. Le voyage, ça doit consister à vivre des expériences. Si tu as des plans, le risque que tu passes à côté de ces expériences est grand. Quand j'étais enfant, j'ai vu des photos de séquoias géants et je m'étais dit que ce serait génial de les voir de près un jour. Des années plus tard, j'ai voyagé à travers la Californie et je me suis soudainement retrouvé sous ces arbres géants. Sans m'en rendre compte, j'étais arrivé à l'endroit qui me faisait rêver quand j'étais enfant. J'étais si heureux ce jour-là que je n'ai pas pu retenir mes larmes.
Et quelle est la prochaine aventure pour Dylan Wickrama ?
Je suis très occupé avec mes présentations, mes conférences, la promotion de mon livre et le projet du documentaire pour le moment. Néanmoins, j'ai une idée générale de ce que j'aimerais faire. Mais ça reste un secret pour le moment.
+ Lire la suite
Soutenez le projet de film de Dylan Wickrama
D'autres histoires susceptibles de vous intéresser.

Les autres modèles de la gamme.

spinner