Une poule au milieu des coqs

Jolandie Rust est la Première dame du GS Trophy.

La Marshal Jo a su gagner le respect.

La Marshal Jo a su gagner le respect.

Son nom complet est Jolandie Rust. Elle a 32 ans et est originaire d'Afrique du Sud. Cette femme aux traits délicats et à la longue chevelure brune est la première femme à œuvrer comme Marshal de l'histoire du GS Trophy International. C'est la Première dame de l'expédition Enduro, et elle a su gagner la confiance et le respect des membres de son équipe. Ils lui font confiance en raison de l'énergique soutien qu'elle apporte aux pilotes de GS de la course. Ils la respectent en raison de son expérience unique dans la course d'aventure.

+ Lire la suite

Plus de puissance. Plus de vitesse.

Plus de puissance. Plus de vitesse.

Jo a toujours adoré les deux roues. Tout a commencé avec les vélos. Elle a parcouru 5951 kilomètres à travers l'Afrique en vélo en cent jours. Mais cela ne lui suffisait pas. Jo en voulait plus. Plus de puissance. Plus de vitesse. Mais elle tenait à rester sur deux roues. Alors elle a choisi la BMW F 650 GS Dakar. En 2011, elle décida de faire le tour de l'Afrique, en commençant par le Cap. Jo n'avait pas peur de conduire seule en tant que femme, sans personne pour l'aider en cas d'urgence. Du moins, pas jusqu'à ce jour fatidique à N'Zeto, au nord de l'Angola, où elle s'est retrouvée tenue en joue par deux hommes armés qui lui ont pris tous ses biens, lui épargnant juste la vie.

+ Lire la suite

Du braquage à la défiance.

C'est à ce moment que la peur s'est instillée dans l'équation pour Jo. Elle a abandonné son voyage et est rentrée chez elle. Mais même si les hommes avaient volé tout son équipement, ils n'étaient pas parvenus à s'emparer de son courage. Elle a donc recommencé son voyage. Après 18 mois, 28 pays et 45 000 kilomètres, la Sud-africaine a réalisé son rêve : elle est devenue la première femme à faire le tour de l'Afrique en moto. Un record. « C'était une expérience extraordinaire », se souvient Jo à propos de son voyage.
L'aventure de Jo en Afrique l'a changée. Non seulement sa personnalité, mais sa vie toute entière. « Depuis mon voyage, je sais que je suis capable de tout. Je suis devenue la personne que j'ai toujours voulu être ». Elle veut maintenant transmettre sa force et sa confiance en elle, ce qu'elle appelle l'« esprit GS », à d'autres femmes. Elle a donc commencé à écrire un livre à propos de son voyage en moto, et elle travaille également comme formatrice tout-terrain. Plus que tout, elle veut que les femmes à qui elle enseigne goûtent au plaisir de conduire une GS. Elle a également lancé la plateforme mondiale « BMW GS Girls ». C'est un endroit où les femmes passionnées de moto peuvent partager leurs aventures. L'inspiration de Jo : « Je veux que de nombreuses autres femmes partent à l'aventure sur leurs motos ».
+ Lire la suite
«
Plus de femmes devraient partir à l'aventure sur leurs motos.
»

Jolandie Rust

Les femmes en force au GS Trophy International.

Les femmes en force au GS Trophy International.

En 2016, un nouveau rendez-vous était arrivé. Pour la première fois en sept ans, une équipe de femmes allait pouvoir participer au GS Trophy International. « Lorsque j'ai entendu ça, j'ai tout de suite voulu participer comme pilote », se souvient Jo. Mais les règles de l'événement ne le permettaient pas. « Comme j'étais formatrice tout-terrain, je ne pouvais malheureusement pas participer à la compétition comme pilote », précise Jo. Mais lorsqu'une porte se referme, une autre s'ouvre : Jo est devenue membre du jury pour les Épreuves de qualification Femmes du GS Trophy International en Afrique du Sud. Dix femmes se sont affrontées pour se faire une place dans l'équipe féminine internationale. Jo a apporté son expertise et son excellent jugement en tant qu'observatrice, et sa présence pour le GS Trophy International en Asie du Sud-Est s'est imposé naturellement. Le reste appartient à l'histoire – une histoire dans laquelle elle est devenue la première Marshal du GS Trophy International.

+ Lire la suite

Les yeux rivés vers la prochaine aventure.

Chiang Doi, mars 2016. Le soleil vient de se coucher au loin du Rim Doi Resort. Jo organise ses effets personnels sur son lit et les range dans sa valise. Le GS Trophy International vient de s'achever. L'équipe féminine n'a pas gagné (du moins, pas cette fois), mais Jo est heureuse. « Le fait que des femmes participent maintenant à l'événement est un grand pas en avant. Cela donnera de l'inspiration à d'autres femmes pour oser tenter l'aventure », affirme Jo. Elle referme sa valise et sort par la porte. Elle lance un dernier regard à la chambre. Une porte qui se ferme une fois de plus. Mais une autre porte s'ouvre vers de nouvelles aventures.
+ Lire la suite
Pour Jolandie Rust, la prochaine aventure l'appelle déjà.
D'autres histoires susceptibles de vous intéresser.

Les autres modèles de la gamme.