Sans limites.

Sur la route, les sommets et dans les airs avec Squash Falconer.

Une soif d'aventure.

Son penchant pour les sports extrêmes et l'aventure était évident dès son plus jeune âge. « Aussi loin que remontent mes souvenirs, j'ai toujours conduit des motos », affirme Squash Falconer, dont le vrai prénom est Louise, bien qu'elle ait toujours utilisé son surnom. « J'ai grandi dans une ferme, et j'ai reçu mon premier tricycle électrique lorsque j'avais quatre ans. Plus tard, j'ai essayé les quads puis finalement les vraies motos – j'adore tout ce qui touche aux motos », dit-elle.
Sa soif d'aventure l'a menée à un premier séjour d'alpinisme en Argentine. Avec ses amis, elle a terminé l'ascension de l'Aconcagua, qui culmine à 6961 mètres d'altitude, ce qui en fait la plus haute montagne d'Amérique du Sud. Squash Falconer a franchi la barre des 7000 mètres d'altitude lorsqu'elle a gravi le Muztagata (7546 m), dans la chaîne de Pamir, puis elle a continué pour battre son propre record en réalisant l'ascension du sommet Cho Oyu au Népal, qui s'élève à 8201 mètres d'altitude. « Je suis tout de suite tombée amoureuse de la montagne. Mais je n'étais pas partante pour faire la descente en marchant », dit-elle. « Je suis donc descendue du Muztagata en snowboard et en mini-luge depuis le mont Cho Oyu. »
+ Lire la suite

En route vers un nouveau record.

Lorsque Squash a eu 23 ans, elle décida de se concentrer sur tout ce qui était important pour elle dans sa vie. C'est à ce moment qu'elle a finalement passé son permis moto, qu'elle a commencé à prendre des leçons de parapente et qu'elle a commencé ses premiers treks en montagne. Avec cette passion pour des sports différents, l'idée d'un défi inédit a commencé à prendre forme dans sa tête.
« Je me rappelle m'être dit que ce serait excitant de faire la route en moto jusqu'au sud de la France, de faire l'ascension du Mont Blanc, puis d'en redescendre en parapente », se souvient-elle. « Les gens ont cru que j'avais perdu la tête. Pourtant, j'avais toutes les capacités nécessaire, et l'équipe parfaite pour y parvenir ! J'ai donc décidé de foncer. »
+ Lire la suite
«
J'ai déployé mon aile, j'ai retenu mon souffle et je me suis élancée.
»

Squash Falconer

Ne jamais abandonner.

Seulement environ 30% des personnes qui tentent l'ascension du Mont Blanc parviennent au sommet. Après deux tentatives, Squash commençait à se demander si elle y parviendrait un jour. Néanmoins, son partenaire d'alpinisme Irwyn Jehu et elle ont décidé d'essayer une nouvelle fois. Une fois de plus, ils ont rencontré des difficultés. Les alpinistes sur l'autre versant faisaient demi-tour à cause de risques d'avalanches. Mais les deux partenaires ont continué et sont parvenus au sommet du Mont Blanc. Objectif atteint !
Il restait à accomplir la descente en parapente. « Nous nous attendions à de fortes bourrasques de vent et j'ai commencé à avoir peur pour la descente en parapente. D'un autre côté, il était hors de question de redescendre à pieds », explique-t-elle à propos de son dilemme. « Et puis tout d'un coup, le vent est tombé. J'ai déployé mon aile de parapente, j'ai retenu mon souffle et je me suis élancée. C'était incroyable. » Elle a essayé de contrôler cette sensation exaltante pendant les 22 minutes qu'a duré la descente. Malgré l'euphorie qui la gagnait, elle devait se concentrer afin d'atterrir en sécurité. Lorsqu'elle toucha le sol, elle était devenue la première femme britannique à avoir escaladé le Mont Blanc, et à être redescendue depuis le sommet en parapente. Un exploit extraordinaire après avoir fait 1200 kilomètres de route depuis sa maison située à Derby, en Angleterre, sur sa moto, une BMW F 650 GS.
+ Lire la suite
Au sommet du Mont Everest, avec un masque à oxygène.

Le Mont Everest et autres sommets

Remontée à bloc (littéralement) et pleine d'énergie, elle décide de réaliser son prochain exploit d'alpiniste – parvenir sur le toit du monde : le Mont Everest. C'est ainsi que deux ans après avoir battu un record sur le Mont Blanc, elle se prépare pour sa prochaine aventure. Une fois de plus, son plan était de descendre depuis le sommet en parapente et d'ajouter ainsi un nouveau record à son palmarès. Elle n'a pas eu de problème pour atteindre le sommet de la plus haute montagne du monde, dont le sommet culmine à 8848 mètres. Malheureusement, son rêve de devenir la première femme à piloter seule un parapente depuis le Mont Everest est devenu impossible à réaliser en raison d'une météo défavorable et de fortes rafales de vent.
Les difficultés n'ont jamais pu venir à bout de sa volonté. Elle adore tout simplement explorer de nouveaux horizons et cumuler toujours plus d'aventures en plein air. Depuis, elle s'est envolée depuis le sommet du Gran Paradiso (4061 m) en Italie, a fait partie du plus grand groupe (94 personnes) à avoir jamais atteint le sommet du Mont Kilimandjaro, et a récemment établi un nouveau record du monde en parcourant près de 5000 kilomètres sur six continents sur un vélo elliptique (une combinaison de vélo et d'entraîneur elliptique), et est devenu Championne d'Europe d'ElliptiGo.
+ Lire la suite
«
Peu importe qu'un rêve paraisse inaccessible : avec le bon mélange de confiance en soi, de préparation, d'entraînement et d'imagination, quasiment tout devient possible.
»

Squash Falconer

N'accepter aucune limite

Squash Falconer et sa GS.

N'accepter aucune limite

Dans sa quête d'aventure, Squash en revient toujours aux motos – et à la GS. Elle a piloté une F 800 GS à travers le Mexique pour la série télé mexicaine « Rodando por México ». Plus récemment, une équipe de tournage l'a suivie à travers l'Argentine, le Chili, le Pérou, la Colombie et le Brésil pour un documentaire de voyage. Depuis l'instant où elle a choisi la GS pour son premier défi au Mont Blanc, l'aventurière a toujours compté sur cette moto, qui selon elle « fait le boulot, quelles que soient les conditions ».

+ Lire la suite
En tournage pour un documentaire de voyage en Amérique du Sud.

« J'ai une attitude de battante, et je fonce pour obtenir ce que je veux. La GS correspond parfaitement à cette attitude. C'est la moto parfaite pour les explorateurs – ce sera toujours à son conducteur de s'arrêter en premier ». C'est cette soif d'aventure qui pousse Squash Falconer et autres motards dont la GS est la moto de prédilection à toujours repousser les limites afin de goûter au sentiment de liberté infinie, c'est tout cela l'esprit de la GS. « Peu importe qu'un rêve paraisse inaccessible : avec le bon mélange de confiance en soi, de préparation, d'entraînement et d'imagination, quasiment tout devient possible ».

+ Lire la suite
Prête à plonger dans l'eau, pendant une séance de shooting photo avec la R 1200 GS.
D'autres histoires susceptibles de vous intéresser.

Les autres modèles de la gamme.