Mission Manx.

MotorCircus en route pour l'île de Man.

C'est l'histoire de quatre berlinois du « MotorCircus ». Sur des BMW anciennes et équipés d'une caméra, ils sont partis pour un voyage de 4000 km. De Berlin, ils sont passés par la Belgique, la France et Londres en direction de l'île de Man.

La première du film – Mission Manx – a été projetée le 8 mars 2014. Un peu plus tard, les fans de BMW du monde entier pouvaient visionner le résultat de ce voyage. Dans un entretien exclusif, Christoph Köhler, Marko Kramer, Tim Adler et Martin 'Lemmi' Lemcke racontent à BMW Motorrad comment s'est déroulée la réalisation de ce vieux rêve.

«
Puis on entend un grondement de tonnerre au loin...
»

MotorCircus

Cela fait longtemps que tu as fait ce voyage, est-ce que c'est devenu pour toi un lointain souvenir ?
Christoph : Ce voyage est toujours présent dans ma tête et il nous reste encore beaucoup de choses à faire par rapport à Mission Manx. Nous publions des informations sur notre site web et nous nous préparons pour la première mondiale du « road movie ».
Tu penses que les voyages changent la vie, d'une manière ou d'une autre ?
Lemmi : Un bon voyage te change toujours la vie. On a l'occasion de discuter et de vivre des expériences nouvelles avec des gens intéressants tout au long du trajet. Par exemple, nous avons rencontré Mark Wilsmore à l'Ace Café et sur l'île de Man. Tony Wall et Derek Whaley nous ont raconté plein de courses. Ça nous a vraiment impressionné et notre perspective de l'histoire britannique et des hommes qui ont effectué des courses en montagne a changé.
Quelle a été ta vision originale pour le film et est-ce-que tu estimes l'avoir reproduite ?
Christoph : Nous avions l'intention de voyager jusqu'à l'île de Man. Nous n'avions fixé aucun objectif à part un arrêt à l'Ace Café. On l'a fait manière « old school », sur nos motos anciennes. On transportait tout ce dont on avait besoin dans nos sacoches ou attaché avec des sangles. Ça nous a donné une sensation d'aventure et de liberté. Les réactions à la bande-annonce de Mission Manx ont été très positives et le résultat final dépasse nos premières attentes.
Sais-tu si vous avez inspiré des admirateurs de BMW à construire leurs propres motos ou à planifier un voyage semblable ?
Lemmi : Oui, ça a été le cas et nous en sommes très heureux car c'est une des conséquences que l'on attendait – inspirer les autres à acheter leur propre moto, à la customiser selon leurs besoins personnels et à planifier un voyage de ce genre.
+ Lire la suite

Le film

Sur les traces d'« Ironman Georg ».

Sur les traces d'« Ironman Georg ».

L'île de Man est mondialement connue pour le Tourist Trophy en juin. Mais elle accueille également le Classic TT et le Manx Grand Prix fin août. Et c'est exactement là-bas que le groupe se rend. Christoph, 35 ans, nous explique : « Le Manx Grand Prix a lieu sur le même trajet de 60 kilomètres que le TT depuis 1930. À la différence près qu'avec le Manx, de nombreuses courses ont lieu sur des motos classiques. Cela attire aussi bien les fans de motos anciennes que les pilotes. Pour nous, motards de Berlin, c'est le lieu idéal pour retrouver d'autres fans passionnés. Et nous suivons les traces d'une de nos idoles des sports motorisés : le pilote Georg 'Schorsch' Meier. Il a été le premier non britannique à remporter le TT en 1939. Cet événement est tout simplement idéal pour les fous de BMW comme nous. Le son des pots d'échappement emplit l'atmosphère, le bruit est incroyable et ça respire littéralement la nostalgie. C'est tout bonnement fantastique ».

+ Lire la suite
D'autres histoires susceptibles de vous intéresser.

Les autres modèles de la gamme.