Nettoyer et entretenir sa moto, les premiers soins

Si les opérations de maintenance sont à réserver au savoir-faire de votre professionnel, il est des gestes simples d’entretien qui vous reviennent. Pour votre sécurité autant que pour la pérennité de votre moto…

ENTRETIEN

Le graissage de la chaîne, pour les modèles pourvus de ce type de transmission, s’avère simple et nécessaire au bon fonctionnement et à la durée de vie de cet élément.

Commencez par nettoyer la chaîne avec un spray nettoyant spécifique. Séchez la chaîne à l’air comprimé ou grâce à un rapide roulage.  Muni d’un lubrifiant spécifique en spray, moto sur la béquille centrale ou sur un support pour libérer la roue arrière, moteur à l’arrêt et boîte au point mort, faites tourner la roue d’une main tout en vaporisant abondamment. Où viser ? Entre le pneu et le pignon de sortie de boîte, sur les maillons près du sol, par le dessus de la chaîne et en son cœur. Ce sont les rouleaux au centre qu’il faut lubrifier, pas l’extérieur de la chaîne. 

+ Lire la suite

Nettoyage

Laver régulièrement, c’est laver plus facilement. Le laveur haute pression est le meilleur outils… à condition de bien l’utiliser. Sa puissance peut en effet endommager certains éléments. La règle absolue est de ne jamais l’approcher trop près (20-30 cm au maximum). Localisez les parties fragiles comme les roulements de roue ou les adhésifs pour éviter toute agression.

Soyez méthodique. Commencez toujours d’avant vers l’arrière et de bas en haut pour éviter de faire couler la saleté sur les parties déjà traitées. Utilisez un produit de nettoyage moto spécifique en spray, cela vous permettra de gagner en efficacité.

D’autres produits de finition destinés aux parties métalliques, plastiques, électriques ou de carrosserie protègent efficacement contre le vieillissement. Ils font vraiment la différence, ne les sous-estimez pas.

BMW Motorrad propose toute une gamme de produits spécialement conçus pour le nettoyage et l’entretien de votre moto. N’hésitez pas à demander conseils à un concessionnaire. 

+ Lire la suite

Contrôle

Pneus : S’il est un contrôle à effectuer régulièrement, c’est celui de la pression des pneus. Acheter un manomètre de poche (disponible pour motos de trial ou 4x4) est la garantie d’un contrôle facile et précis. Une étiquette ou la notice de votre moto indique la pression préconisée. Un pneu sur-gonflé est aussi dangereux que sous-gonflé. Respectez la pression indiquée. C’est encore plus simple pour les modèles de la gamme BMW Motorrad équipés du RDC. L’ordinateur de bord vous indique alors la pression de vos pneus en temps réel et vous alerte en cas de sur ou sous-pression.

L’usure des pneus est également à surveiller. Un rapide coup d’œil sur les témoins situés dans les rainures du pneu vous alertera.

 

Huile : Si les moteurs modernes, même ceux à plat désormais refroidi par eau, ne consomment que peu d’huile, il peut arriver qu’un joint défaillant ou un carter endommagé provoque une fuite. Les conséquences peuvent être lourdes. Aussi, pensez régulièrement à contrôler le niveau d’huile moteur, soit par le biais de l’œilleton de regard soit sur la jauge graduée. Les procédures de contrôle, toujours moto à plat, varient selon les modèles : moteur chaud ou froid. Suivez les instructions de votre notice. Sachez qu’il n’y a ni œilleton ni jauge sur les carters de transmission par cardan comme de nombreux modèles de la gamme BMW Motorrad. C’est un volume donné lors de la vidange qui est versé et qui ne souffre pas de consommation potentielle contrairement à l’huile moteur. Ne faites jamais un appoint au risque de sur-doser. Le mieux encore est de bien respecter le plan d’entretien de votre moto en accord avec les indications données dans le livret de bord.

 

Liquide de frein : Le liquide de frein moto se dégrade avec le temps et non selon les kilomètres effectués comme on pourrait le penser. Il faut donc penser à le vérifier et le changer de manière régulière, 1 fois par an (cette indication peut varier selon les constructeurs). La dégradation se note par un changement de couleur du liquide, qui devient brun foncé. Mécaniquement cela se traduit dans un premier temps par un enfoncement de la pédale ou du levier dans le vide lors d’un freinage. Pour le changer, pensez toujours à protéger votre moto, le liquide est corrosif. Nous ne saurions que trop vous conseillez de faire effectuer cette opération par un professionnel tant cet élément est vital pour votre sécurité.

+ Lire la suite

Les modèles A2

+ Lire la suite
spinner